News & Features 14 Jul, 2021

Interview avec Nomcebo Zikode

Interview avec Nomcebo Zikode

 

L’auteure-compositrice-interprète se livre dans une interview exclusive

Après avoir travaillé avec Master KG, en 2019, grâce à son single « Jerusalema » (remixé ensuite par Burna Boy), elle est devenue célèbre dans le monde entier. 

Forte du succès de son hit interplanétaire « Jerusalema » qui comptabilise plus de 400 millions de vues, Nomcebo Zikode a choisi avec une grande fierté de lancer sa tournée en Europe occidentale à Bâle en Suisse. Ce premier concert en Europe promet d’être une expérience inoubliable.


Quel était votre état d’esprit en écrivant « Jerusalema » ? 
Je n’étais pas dans mes meilleurs moments en ce temps là. Quand j’ai écrit ce titre, je n’étais pas en paix avec moi-même: Pour information, je suis de Johannesburg. J’étais dans une situation difficile, car après mon inscription pour poursuivre une carrière musicale en tant que musicienne, mais au lieu de cela j’ai fini en tant que choriste/chanteur pendant plus de 15 ans et j’avais désespérément besoin d’évolution dans ma carrière solo. J’ai eu par la suite la chance de travailler sur une de mes chansons avec l’un des plus grands DJs de mon pays et mon titre « Emazulwini » est né. Il est devenue très populaire en Afrique du sud et dans les pays voisins, mais au moment où j’écrivais la chanson « Jerusalema », j’avais beaucoup de frustrations, je parlais à Dieu en lui demandant de me prendre avec lui dans un lieu saint, un endroit paisible, où je pourrais trouver le bonheur, puisque je n’avais pas cela de façon spirituelle.

Que vous a apporté le succès de « Jerusalema » ? 
« Jerusalema » m’a apporté et m’apporte toujours beaucoup de joie parce que Dieu a répondu à l’une de mes prières. Cela faisait 15 ans que j’aspirais à cela, en tant que choriste depuis un certain nombre d’années de faire partie des musiciens les célèbres d’Afrique du sud.


Comment vivez vous votre nouvelle célébrité interplanétaire ?
En toute honnêteté rien n’a changé. Ma vie est toujours la même. Je suppose que c’est parce que j’ai beaucoup appris toutes ces années dans l’industrie musicale en ce qui concerne l’humilité et le fait de rester ancré. J’ai appris qu’en tant que personne, vous devez constamment traiter les gens avec respect, que vous soyez riche ou pauvre, vieux ou jeune, célèbre ou pas.


Quelle est votre vision de la musique en tant que jeune artiste femme dans le milieu de la musique ? 
Mon objectif est de créer ma propre maison de disques, afin que je puisse aider les jeunes artistes à réaliser leurs rêves et à montrer leurs talents partout dans le monde. Je voudrais aussi à travers ma musique, être la voix des démunis, les représenter, les inspirer et être une lueur d’espoir.

 

 

Jerusalema in Basel
27 & 28 août 2021
Outdoor Rundhof, Basel

Ce concert vise à célébrer la fête nationale suisse et à partager en LIVE avec vous le célèbre « Jerusalema Challenge ».
Dresscode souhaité: rouge et blanc (Réf: aux couleurs de la Suisse), fête nationale suisse oblige.


Retenons ceci:
« Jerusalema » c’est la joie, la générosité, l’amour…
« Jerusalema » est un message d’espoir, qui rassemble, nous fait oublier, nous fait danser…
C’est ce que je viens vivre avec vous.