FRÀNÇOIS AND THE ATLAS MOUNTAINS / LAURA CAHEN - Billets

Centre Culturel Georges Pompidou, Vincennes.

Configuration : Assis numéroté
Attention : Nous vous conseillons d'acheter les billets de vos amis et/ou accompagnants dans le même panier d'achat afin d'être placé à côté. Il faudra ensuite échanger vos billets à l'entrée de la salle contre une place numérotée, c'est donc à ce moment là que vous choisirez votre placement en salle. Merci de votre compréhension.
Type de billet Prix (tarif hors frais)? Quantité
TARIF PLEIN - SEE TICKETS €22,00 (€22,00)
TARIF RÉDUIT - SEE TICKETS €13,80 (€13,80)

Des frais de transaction d'un montant de 1,45€ seront appliqués. Si vous achetez cinq billets, vous ne paierez qu'une fois les frais de réservation.

Plus d'informations sur les billets FRÀNÇOIS AND THE ATLAS MOUNTAINS / LAURA CAHEN

FRÀNÇOIS AND THE ATLAS MOUNTAIN
Leader d’un groupe à géométrie variable, c’est cette fois quasi seul que François Marry a conçu Banane Bleue, son sixième album. C’est un disque nomade, né entre Berlin, Athènes et Paris, imprégné de voyages, de pop britannique et de rythmes gnawa, de poésie mélancolique, de mélodies intemporelles. Le badinage musical auquel nous invite François est pourtant moins léger qu’il n’en a l’air, explorant un territoire commun, culturel et amoureux, rempli de rendez-vous manqués et où souffle un air pas toujours respirable. Dessiner en musique une géographie onirique est un moyen de s’envoler, de vibrer, de se fabriquer des souvenirs heureux.

LAURA CAHEN
Si la musique remonte à l’enfance pour Laura Cahen, chanter pour se raconter est un nouveau challenge, remporté haut la main avec « Une fille », produit avec Dan Lévy dans la tourmente de la pandémie. Le temps de l’enfermement est révolu, une fille peut en aimer une autre (presque), voici venir le rêve, les saisons, la nature, l’amour, la rupture, la folie et cette pincée de sorcellerie qui se manifestent au fil de morceaux où la lumière rencontre la nuit, où le synthétique croise le fer avec l’organique. Une fille chante au présent, revendique avec poésie l’identité homosexuelle et, en se révélant comme elle le fait aujourd’hui, Laura Cahen parle à tou·te·s.