Visite Guidée De L'expo Turner Peintures Et Aquarelles De La Tate - Billets

Musée Jacquemart-André, Paris.

Type de billet Prix (tarif hors frais)? Quantité
T12 COMPREND la conférence devant les oeuvres, NE COMPREND PAS l'entrée et les écouteurs, à régler en ESPÈCES au conférencier €13,80 (€13,80)

Des frais de transaction d'un montant de 1,45€ seront appliqués. Si vous achetez cinq billets, vous ne paierez qu'une fois les frais de réservation.

Plus d'informations sur les billets Visite Guidée De L'expo Turner Peintures Et Aquarelles De La Tate

musée Jacquemart-André
RdV à l'extérieur 158 boulevard Haussmann 75008

MÉTRO
9 St-Philippe-du-Roule sortie 1 rue de La Boétie
13 Miromesnil sortie 1 avenue Percier
14 Saint-Lazare sortie 1 cour de Rome
RER A Charles-De-Gaulle-Etoile sortie 2 avenue de Friedland escalator
BUS 22,43,52 Haussmann-Courcelles - 28,32,80,84,93 Haussmann-Miromesnil - 28,32,80,93 St-Philippe-du-Roule

N'achetez AUCUN billet d'entrée

le tarif 12€ comprend la conférence devant les oeuvres.
il ne comprend pas le billet d'entrée coupe-file+écouteurs à régler en espèces au point de RdV :
15€ normal
2€ carte Privilège, moins de 7a, journaliste

La rétrospective de Joseph Mallord William Turner (1775-1851) célèbre incontestablement le plus grand représentant de l'âge d'or de l'aquarelle anglaise, il en exploite les effets de lumière et de transparence sur les paysages anglais ou les lagunes vénitiennes. Les aquarelles vont des oeuvres de jeunesse qu'il envoie à la Royal academy aux fascinantes expérimentations lumineuses et colorées de sa maturité. Ces dernières comptent parmi ses oeuvres les plus radicales et accomplies.
Ce sont 60 aquarelles et quelque 10 peintures à l'huile, dont certaines jamais présentées en France. Outre ses oeuvres destinées à la vente, Turner conserve par devers lui un fonds considérable d'oeuvres, laissé dans sa maison et son atelier. Avec leur caractère propre, ces esquisses, plus expressives et expérimentales, sont certainement plus proches de sa vraie nature que celles peintes pour le public.
En 1856, l'Angleterre reçoit un immense legs d'une centaine de peintures à l'huile, études inachevées et ébauches, ainsi que des milliers d'oeuvres sur papier : aquarelles, dessins et carnets de croquis. John Ruskin, l'un des premiers à étudier l'ensemble, observe que Turner réalise la plupart de ces oeuvres « pour son propre plaisir ». Conservé à la Tate Britain, ce fonds révèle toute la modernité de ce grand romantique.
Le jeune Turner, issu d'un milieu modeste, d'abord autodidacte, travaille chez un architecte, prend des cours de perspective et de topographie, puis entre à l'école de la Royal academy à quatorze ans. Insatiable voyageur, il s'affranchit progressivement des conventions du genre pictural et met au point sa propre technique.
Le parcours chronologique va des oeuvres de jeunesse d'un certain réalisme topographique à celles de la maturité, plus radicales et accomplies, fascinantes expérimentations lumineuses et colorées. Des aquarelles achevées et des huiles illustrent leur influence sur la production publique de Turner, ces oeuvres personnelles demeurent aussi fraîches et spontanées que lorsqu'elles sont nées sur le papier.