Diverti Menti - Maud Blandel billets et dates

Plus d'informations à propos Diverti Menti - Maud Blandel

Savoureuse réorchestration aux accents électro du célèbre Divertimento K.136 de Mozart pour un quatuor inédit - trois solistes de l'Ensemble Contrechamps de Genève et la stupéfiante danseuse Maya Masse -, Diverti Menti renouvelle avec intelligence l'approche de la composition scénique.
Un long filet de sable blanc se déverse voluptueusement sur le plateau, tel un sablier abstrait, unilatéral, impossible à retourner. Un piano à queue, une guitare électrique, un tuba disposés en triangle comme dans un boudoir pour musique de chambre accueillent leurs instrumentistes et, au coeur de leur delta, le corps dansant. Ainsi naissent les joutes entre musiciens et danseuse, qui n'hésitent pas à converser des yeux, tissant un autre réseau, rare en chorégraphie, celui du regard. Les mouvements giratoires de la danse répondent à une polyphonie effrénée ; chaque posture, chaque élancement est d'une précision implacable, quasi-mathématique, comme souvent chez Maud Blandel, or le geste n'en revêt pas moins une exquise délicatesse, une sensualité jusqu'au bout du pied qui se pose au sol. Musique et danse dialoguent, sons et mouvements s'accordent pour devenir un ensemble inextricable, jusqu'à ce que le corps devienne musique et la musique, danse. C'est un corps entier, qui s'agite, s'arrête, reprend, respire. Diverti Menti diffuse une grâce et une beauté qui rendent hommage à l'un des génies de l'histoire de la musique et qui, en creux, semblent murmurer de ne pas oublier de se divertir (au sens du latin : se laisser détourner de ses habitudes). Un ravissement.