The Dandy Warhols billets et dates

Plus d'informations à propos The Dandy Warhols


Catégorie 3 : Mezzanine numéroté
Catégorie 2 : Balcon numéroté
Catégorie 1 : Orchestre debout

 
En 1994, les Dandy Warhols se sont formés à Portland (Oregon), dans l'ombre des années crépusculaires de la scène grunge. Avec la Brit-pop qui régnait en maître outre-Atlantique, et des influences allant du garage rock des années 60 au shoegaze des années 80/90, les Dandy Warhols ont entamé une carrière qui les verra sortir neuf albums studio, deux albums compilation et 27 singles en 25 ans.
"La vache, 25 ans ?!" s'exclame la claviériste Zia McCabe "Je suppose que cela fait aussi longtemps, puisque j'ai l'impression que j'ai fait ça toute ma vie. Ah oui, c'est vrai, j'ai fait ça toute ma vie d'adulte, ha. Le temps passe vite, n'est-ce pas ? Un si grand passé commun, tant de musique, tant de souvenirs et une bonne partie d'entre eux est flooooue, wow, juste wow."
Depuis leur création, les Dandy Warhols ont traversé et dépassé des climats musicaux changeants en gardant leur art non filtré et en présentant des pensées non soumises à la censure. Le groupe - Courtney Taylor-Taylor (chant, guitare), McCabe (claviers), Peter Holmström (guitare), et Brent DeBoer (batterie) - a fait des tournées mondiales, a sorti des singles, et est même monté sur scène pendant les émeutes grecques.  Ils sont passés du vinyle et de la cassette au CD, du CD au numérique, puis de nouveau au vinyle. Ils sont passés des tracts en papier aux médias sociaux, ont travaillé avec les grands labels et sont restés une unité pure et synergique. [...]
Les Dandy Warhols, qui n'ont jamais laissé la vie suivre son cours de manière passive, ont profité de l'année 2019 et de leur 25e anniversaire pour non seulement célébrer le passé, mais aussi pour se tourner vers l'avenir. Ils ont entamé la prochaine phase de leur trajectoire avec la sortie de leur 10e album studio Why You So Crazy (Dine Alone Records).
L'album voit le retour des Dandy Warhols dans une liberté singulière, en passant par la psychopop classique ("Be Alright"), l'Americana country-fried ("Motor City Steel") et les rumbas gothiques au piano ("Forever"). Avec des références aussi lointaines que Fred Astaire et Ginger Rogers, "Chevy" de Don MacLean et "Modern Love" de Bowie, ces douze chansons reflètent les visions surréalistes du groupe sur une réalité alternative. Offrant une évasion d'une culture au bord du gouffre, les Dandy Warhols progressent vers le prochain chapitre de ce qu'ils appellent leur "25 ans de rébellion sonore".
"Nous avons toujours été poussés à créer de l'art avec une clarté émotionnelle", conclut Taylor-Taylor. "C'est ce dont le monde a plus que jamais besoin en ce moment. Je n'ai jamais eu autant l'impression que les gens perdent la tête, et ils sont plus nombreux que jamais. La politique locale, la politique internationale, les infos, les sitcoms et notre président , tout donne l'impression que la chaleur a augmenté. Cela ne ressemble pas à une progression naturelle de la folie, c'est juste arrivé. La plupart des gens se comportent d'une manière qui ne peut être décrite que comme de la folie totale".
Avec le futur qui s'étend devant eux et un impressionnant catalogue derrière eux, les temps à venir promettent d'être à la fois une célébration du passé et un aperçu de l'inconnu qui les attend.