Bernard Lavilliers billets et dates

Lire les commentaires des clients
  • bvseo_sdk, net_sdk, 3.1.1.0
  • CLOUD, getAggregateRating, 2ms
  • REVIEWS, PRODUCT
  • bvseo-msg: Configuration error - baseURI contains invalid characters, correct or encode URI.Configuration error - pageURI contains invalid characters, correct or encode URI.

4 ans après 5 minutes au Paradis, retrouvez Bernard Lavilliers à L'Olympia pour 4 concerts exceptionnels du 16 au 19 juin 2022.

Plus d'informations à propos Bernard Lavilliers

Qui est Bernard Lavilliers?

Bernard Lavilliers de son vrai nom Bernard Oulion, né le 7 octobre 1946 à Saint Etienne est un auteur-compositeur et interprète français. Avec de nombreux succès, Bernard Lavilliers devient un artiste français très apprécié pour ses musiques engagées ou ses récits de voyages aux rythmes étranges. 


Une jeunesse révoltée

Depuis son plus jeune âge et grâce à l’éducation musicale de ses parents, Bernard Lavilliers à très vite été passionné de musique de tous les styles et des rythmes du monde entier. A l’âge de 4 ans, on lui fait cadeau d’un tourne disque qui ne quitte pas d’une semelle. Durant son adolescence, après des problèmes de santé, il se met à pratiquer la boxe et se questionne sur son avenir et sur sa vie. A ses 18 ans, il participe au projet Nocturne à Saint etienne. Bernard Lavilliers commence à rentrer petit à petit dans le monde musical aux côtés d’Alain Meilland qui devient plus tard le cofondateur du Printemps de Bourges, festival auquel Bernard Lavilliers participe de nombreuses fois plus tard dans sa carrière. A 19 ans il échappe au service militaire en partant 1 an au Brésil et devient considéré comme un déserteur. 

De la rue à la scène

A partir de 20 ans, Bernard Lavilliers décide de vivre de la musique et de s’y consacrer entièrement. Pendant quelque temps, Bernard Lavilliers se représente dans les rues et joue de la musique pour les passants. Il commence à jouer dans des bars, des cabarets et dans une pizzeria du marais où il partage la scène avec Renaud. En 1968, il sort son premier album Chanson pour ma mie mais ressent quelques difficultés à intégrer le monde musical et continue de faire la manche en enchaînant des petits boulots. 

Bernard Lavilliers persévère et sort son deuxième album Les Poètes en 1972 et un troisième album studio Le Stéphanois en 1975.  Après son quatrième album Les Barbares, il fait la rencontre du producteur français Eddie Barclay qui le prend sous son aile. Cet album a été un tournant musical pour sa carrière. Il passe à l’Olympia pour la première fois en 1977 et y rencontre Léo Ferré, son mentor et son modèle. Après cette réussite, Bernard Lavilliers continue à annoncer de nouveaux disques en 1977 et 1979 et se créer un réelle identité de rock français. 

En 1980, inspiré par de nombreux voyages dépaysants, Bernard Lavilliers annonce la sortie de son album O gringo, aux rythmes reggae, salsa et exotiques. Ce fut l’un de ses disques les plus célebres composé du titre “Stand the Ghetto”. Beaucoup de concerts se sont enchaînés après cet engouement et une représentation au Festival international de jazz à Montréal. Les années 80 ont été pour Bernard Lavilliers des années de gloire. En 1981, il annonce la sortie de son album Nuit d’amour qui raconte la rencontre avec sa première femme accompagné de rythmes éléctroniques comme “Night Bird”. L’album nostalgique État d’urgence où figure le titre “Idées noires”. Grâce à son duo sur Nicoletta sur cette chanson, sa notoriété commence à grandir et le public est conquis. Un autre voyage, en Afrique cette fois, lui inspire l'album "Voleur de feu" (86) dont sera extrait "Noir et blanc".

L'album If...  en 1988 continue à évoquer le voyage, notamment avec « On the road again » tout comme « Solo » en 1991 avec des titres évocateurs tels que « Saïgon », « Outremer » ou « Manila Hotel ». Il continue a exercer son talent et sort 2 nouveaux albums dans les années 1990 : Champs du possible et Clair Obscur. Dans les années 2000 Bernard Lavilliers annonce en tout 3 nouveaux albums, l’album Arrêt sur Image sorti en 2001 dans lequel apparaît “Les mains d’or”, un hymne ouvrier qui fait carton. 

A partir de 2004 jusqu’à aujourd’hui, Bernard Lavilliers annonce en tout 7 albums:
  • Carnet de Bord, 2004
  • Samedi soir à Beyrouth, 2008
  • Causes perdues et musiques, 2010
  • Acoustique, 2014
  • 5 minutes au paradis, 2017
  • Sous un soleil énorme, 2021
Bernard Lavilliers en concert

Pour son dernier album sorti en 2021, il poursuit son écriture et sa production mélangeant des voyages réels, rêvés, des chroniques sociales et des introspections sentimentales tout en gardant sa rythmique poétique. Retrouvez Bernard Lavilliers en concert, il se représente 7 fois en tout à L’Olympia de Paris et multiplie les dates dans toute la France à partir de juin 2022 jusqu’à janvier 2023. Il sera présent à de nombreux festivals comme le festival Les Suds à Arles le 13 juillet, Francofolies de la Rochelle le 15 juillet et le Festival du Château à Solliès Pont le 27 juillet. 




Avis des internautes Bernard Lavilliers

  • bvseo_sdk, net_sdk, 3.1.1.0
  • CLOUD, getReviews, 2ms
  • REVIEWS, PRODUCT
  • bvseo-msg: Configuration error - baseURI contains invalid characters, correct or encode URI.Configuration error - pageURI contains invalid characters, correct or encode URI.