Giselle(S) Pietragalla - Derouault billets et dates

Lire les commentaires des clients
  • bvseo_sdk, net_sdk, 3.1.1.0
  • CLOUD, getAggregateRating, 1ms
  • REVIEWS, PRODUCT
  • bvseo-msg: Configuration error - baseURI contains invalid characters, correct or encode URI.Configuration error - pageURI contains invalid characters, correct or encode URI.
GISELLE(S)- CREATION pour 18 danseurs
Chorégraphie et mise en scène et argument : Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault

Malheureusement il n'y a actuellement pas d'événement pour Giselle(S) Pietragalla - Derouault

Plus d'informations à propos Giselle(S) Pietragalla - Derouault

Musique : Adolphe Charles Adam, Les tambours du Bronx
Création et arrangements musicaux: Louis Huguenin
Scénographie lumière :Collectif Scale
Création lumière:Alexis David
Costumes: à définir

Giselle créé en 1841, est un des ballets les plus emblématiques du répertoire romantique. Son succès populaire le fera rayonner dans le monde entier et sur toutes les scènes internationales. Toutes les plus grandes ballerines y laisseront leurs empreintes , fidèles à l'esthétique mais rivalisant par l'originalité de leur interprétation et de leur sensibilité.

Son histoire est universelle, une jeune femme au coeur pure, pleine d'amour, qui souffre du tourment de la trahison et qui transforme sa souffrance en ultime sacrifice pour sauver l'être de tous ses tourments.
Ce conte met en lumières des vérités que l'on affronte avant d'arriver à l'acceptation et au pardon.

Giselle n'est-elle pas enfouie en chacune d'entre nous?

Sortons un instant de ce conte et interrogeons notre société. Notre monde contemporain nous impose une hiérarchisation du féminin et du masculin. Comment changer les mécanismes inégalitaires qui le déterminent au quotidien. Comment accepter que certaines de nos concitoyennes, vulnérables et dépendantes soient maltraitées, harcelées, agressées…
Imaginons un espace temps différent, un monde où le féminin aurait autorité, pouvoir et respect. Une société matriarcale où toutes trahisons auraient des conséquences et où l'impunité serait réduite à néant. Alors se dresserait un ordre nouveau égalitaire et plus juste.

Pour cette création, il ne s'agit pas d'une Giselle mais de toutes les giselles de notre société, nous ne sommes plus dans l'oppositions des classes mais dans une uniformisations sexistes de chaque générations, chaque couche sociale, chaque culture.
La 1ère partie confronte le spectateur à un spectre large de toutes les sensations d'injustice, de rapport de force, de violences ou de trahison. Notre Giselle romantique du 19ème siècle s'est démultipliée et a crée une passerelle en tendant la main à ses soeurs d'infortune, à ses contemporaines quitte se battent, luttent et résistent.
Les armes des Willis dans le 2ème tableau ne sont pas les même qu'au temps de Carlotta Grisi, la créatrice du rôle ou d'Adèle Dumilâtre,la Reine des Willis. Aujourd'hui, ces êtres meurtries sont des guerrières, des « Femens « des temps modernes, puissantes et déterminées.
Toutes ces femmes anonymes sont des héroïnes qui portent en elles la rédemption par la force de l'amour, une jeunesse éternelle qui se dresse collectivement.
Giselle tire ses racine d'un prénom germanique » Gisil » qui veut dire épée, Giselle devenant l'Epée de la Justice.

La musique originale d' Adolphe Adam est le fil conducteur de cette création mais son intemporalité ouvre les champs des possibles .La modernité de l'électro et la puissance des Tambours du Bronx nous plongent tout à tour dans une réalité et dans un ailleurs magnétique et inquiétant.

Avis des internautes Giselle(S) Pietragalla - Derouault

  • bvseo_sdk, net_sdk, 3.1.1.0
  • CLOUD, getReviews, 1ms
  • REVIEWS, PRODUCT
  • bvseo-msg: Configuration error - baseURI contains invalid characters, correct or encode URI.Configuration error - pageURI contains invalid characters, correct or encode URI.